République Tunisienne|Ministère de la Fonction publique et de la modernisation de l’administration et des politiques publiques

Les activités de l’Académie au titre de 2016-2017

FORMATION GOUVERNANCE

A- La formation principale

La session de la formation principale de l’année académique 2016-2017 a démarré le vendredi 11 novembre à l’Académie Internationale de la Bonne Gouvernance relevant de l’ENA. Le thème de l’année académique en question porte sur la gouvernance des projets publics.

Au total, vingt-six participants appartenant au secteur public, la société civile et le secteur privé ont suivi cette formation. Le thème retenu touche tous les secteurs sans être spécifiqueà l’instar de l’année dernière consacré au secteur de la santé.

 

 

Le déroulement de la session de formation s’effectue sous forme d’ateliers, de séminaires et de visites de terrain. A cette fin, une équipe d’experts nationaux et internationaux, des hauts cadres de l’administration publique et des universitaires a été mobiliséepour garantir une formation de qualité.

La session principale dure huit mois, (novembre2016-juin2017) à la fin de laquelle les participantsappelés aussi agents de changement devraient préparer un projet concret qu’ils pourraient mettre en œuvre dans leurs organisations respectives, permettant ainsi d’améliorer leurs performances tout en se basant sur les principes de la bonne gouvernance.

Programme de la session principal 2016-2017 portant sur la gouvernance des projets publics.

1- Les thèmes de la formation

Trois thèmes ont été abordées, à savoir :
  • Introduire la notion de la bonne gouvernance et l’émergence du concept dans le champ du développement et d’analyse économique.
  • La gestion des projets publics abordée sous l’angle de la bonne gouvernance
  • Suivi et évaluation des projets publics.
Ajoutant à cela, un ensemble d’ateliers portant sur la communication et le leadership ont été assurées par une experte allemande.

2- Les visites de terrain

La formation principale au titre de l’année académique2016-2017 a inclus également des visites de terrain, qui ont permis aux participants de voir de prêt certaines expériences, à l’instar :
  • Une visite organisée à la multinationale VAN LACK, une entreprise allemande installée à Bizerte, innovante et donneur d’exemple en matière de leadership et de responsabilité sociétale de l’entreprise.
  • Une visite à l’Office de Développement sylvo-pastoral de nord-ouest, qui a été une occasion pour les participants pour consulter l’expérience de cet organisme dans la mise en place d’une approche participative visant l’amélioration des conditions de vie de la population locale.
  • Une visite à l’entreprise « Marquard » qui opère dans le domaine des industries mécaniques, et qui se considère innovatrice en matière de communication et leadership, facteurs clefs de sa performance.
  • Une visite au Centre National d’Informatique(CNI) qui a permis aux participants de voir de plus près la nouvelle plateforme relative au système de suivi et d’évaluation des projets publics et les avantages qu’elle procure aux administrations publiques, dans le but de mieux maitriser le cycle de vie des projets publics et générer un système efficace d’intervention et de correction à temps.

2- Les missions d’études

Une première mission d’étude a été organisée au profit d’une délégation, composée de fonctionnaires publics, de représentants de la société civile, du secteur privé, des organisations nationales, des instances indépendantes et des députés de l’Assemblée de Représentants du Peuple. Cette visite effectuée à l’académie des cadres de la ville allemande de Karlsruhe s’inscrit dans une logique d’accompagnement, de mise à niveau, et de l’appui à la stratégie de l’académie, lui permettant ainsi une synchronisation avec les normes internationales en matière de formation dans le domaine de la bonne gouvernance.

Ensuite, deux visites au profit des participants de la session principale dans les villes de Karlsruhe etBerlin ont été organisés afin de leur permettre de bénéficier et d’élargir leurs connaissances en matière des bonnes pratiques et de voir de près l’expérience allemande dans le champ de la bonne gouvernance et de la politique de dialogue.

FORMATION GOUVERNANCE

B- Autres activités

  1. 1
    Les séminaires régionaux
    Suite au succès de la série de séminaires régionaux de l’année précédente, huit séminaires au total ont été organisés cette année2016-2017 et ont touché la totalité des gouvernorats. Ces séminaires ont pour objectif le développement des capacités des cadres de l’administration régionale, des acteurs de la société civile et du secteur privé en matière de bonne gouvernance. Par ailleurs, ces séminaires furent une occasion pour l’Ecole Nationale d’Administration pour s’approcher des régions et divulguer la culture de la bonne gouvernance. Le tableau suivant synthétise l’ensemble des séminaires organisés au cours de cette année.
    Intitulé Date Gouvernorats concernés
    Séminaire régional de Mednine 22/10/2016 Mednine, Gabès et Tataouine
    Séminaire régional de Tozeur  12/11/2016 Tozeur, Gafsa et Kébili
    Séminaire régional de Sidi Bouzid 03/12/2016 Sidi Bouzid, Kasserine et Kairouan
    Séminaire régional de Sousse 21/01/2017 Sousse et Monastir
    Séminaire régional du Kef 18/02/2017 Kef, Siliana, Jandouba et Béjà
    Séminaire régional de Bizerte 22/04/2017 Bizerte, Tunis, Manouba et Ariana
    Séminaire régional de Zaghouan 13/05/2017 Zaghouan, Nabeul et Ben Arous
    Séminaire régional deSfax 20/05/2017 Sfax et Mahdia
  2. 2
    Session de formation des formateurs
    Cette session de formation s’inscrit dans le cadre de développement des capacités au profit de formateurs ayant assuré la formation durant l’année académique précédente 2015-2016. Cette formation vise notamment l’acquisition de nouvelles méthodes, et la maîtrise de nouveaux outils de formation et d’animation d’ateliers interactifs. Ces méthodes se basent essentiellement sur la co-construction, la participation tels que le brainstorming, le jeu de rôle, les études de cas etc. L’organisation de cette session formation a permis à l’académie de se doter d’une base de données de formateurs auxquels elle peut faire appel.
  3. 3
    Session de formation en langue anglaise

    Avec le concours de la GIZ et le soutien de l’ENA, l’Académie Internationale de la Bonne Gouvernance a organisé une session de formation en langue anglaise au profit des cadres de l’ENA. Elle a duré dix semaines et fut assurée par des spécialistes, des enseignants et des praticiens. Cette action s’inscrit dans le cadre de l’appui de l’ENA qui accorde beaucoup d’importance à la maitrise des langues étrangères comme outil principal de communication et qui représente une opportunité pour ses cadres pour mieux gérer leurs carrières professionnelles et développer leurs acquis.

  4. 4
    Organisation d’une conférence internationale intitulée : la gouvernance en Tunisie aujourd’hui : la transition démocratique et les défis économiques et sociaux.
    L’Académie a organisé la première conférence internationale sur la bonne gouvernance avec le concours de la GIZ. Cette manifestation a été marquée par la présence d’éminents experts nationaux et internationaux en matière de gouvernance et de développement économique. Elle fut une occasion pour échanger et approfondir la réflexion sur des points importants, tels que les clefs de la réussite de la transition démocratique en Tunisie. En outre, des ateliers qui s’inscrivent dans l’enrichissement de débat sur la gouvernance ont été réalisés au profit des participants à la conférence.
  5. 5
    Accueil d’une délégation allemande à l’ENA

    Une délégation parlementaire allemandeprésidée par M. Rudolf Henke, Vice-président de la Commission de la Santé du Bundestag a été accueillie dans les locaux de l’ENA. Cette visite s’inscrit dans le cadre de suivi du projet de coopération tuniso-allemande portant sur la création de l’Académie Internationale de la Bonne Gouvernance. Cette visite a été une occasion pour rencontrer les « agents de changements » de la première session qui a porté sur la gouvernance de marchés publics et la gestion des conflits d’intérêts dans le secteur de la santé.

    Les hôtes de l’ENA ont pu suivre à travers des exposés, les activités de l’Académie, ses programmes futures et les avancés du premier groupe de quant à la mise en œuvre de la phase II, à savoir le projet de changement dans le domaine de la santé publique permettant ainsi de concrétiser les principes de la bonne gouvernance dans les organismes sous tutelle du ministère de la santé.

  6. 6
    Réunion du Conseil scientifique de l'Académie internationale de la bonne gouvernance

    Le conseil scientifique de l'Académie internationale de la bonne gouvernance s'est réuni le jeudi 13 juillet 2017, en session ordinaire à l’effet de débattre notamment sur les questions relatives au projet de changement proposé par les auditeurs de la deuxième session de formation, se rapportant à la gouvernance des projets publics, ainsi que sur le choix du thème de la session prochaine 2017-2018.

    Le Conseil a présenté plusieurs propositions, orientations et réflexions à inscrire dans le rapport provisoire afin de l'enrichir, l'améliorer et le revaloriser, d'une part et de faciliter la mise en œuvre du changement à conduire dans les structures publiques d'autre part.

    Par ailleurs, après avoir débattu du thème proposé pour la prochaine session, le Conseil a désigné un comité restreint parmi ses membres afin d'élargir la réflexion et approfondir le questionnement lié à ce sujet.

  7. 7
    Clôture de la deuxième session de formation de l’Académie Internationale de la Bonne Gouvernance

    La cérémonie de clôture de la deuxième session de formation de l’Académie Internationale de la Bonne Gouvernance (AIBG) ayant porté sur «la gouvernance des projets publics », s’est déroulée le jeudi 27 juillet 2017 au siège de l’Ecole Nationale d’Administration, sous la présidence de M. HédiMekni Secrétaire général du gouvernement.

    M. le Secrétaire Général du gouvernement a exprimé à cette occasion toute sa satisfaction quant-à la coopération constructive et fructueuse entre la Tunisie et la République Fédérale d'Allemagne.

    Il a également souligné que l'Académie internationale de la bonne gouvernance constitue une expérience réussie au sein de l'École nationale d'administration ayant contribué à promouvoir une culture de bonne gouvernance dans les structures publiques.

    Par ailleurs, eu égard au succès qu'ont connus les séminaires régionaux organisés par l'Académie au cours des deux dernières années en vue de présenter cette institution et sensibiliser les différents acteurs régionaux et locaux sur les principes de la bonne gouvernance, le Secrétaire Général du gouvernement a annoncé leur reconduction à partir de l'année prochaine mentionnant leur renforcement et élargissement aussi bien en termes de contenu qu'en terme de durée.

    Il est à signaler que l’Académie Internationale de la Bonne Gouvernance a été créée en 2014 au sein de l’Ecole Nationale d’Administration (ENA) avec l’appui la GIZ, mandaté par le Ministère fédéral allemand de la coopération économique et du développement (BMZ), en partenariat avec la présidence du gouvernement, et ce pour une période allant de 2015 à 2021

    L’objectif principal de la mise en place de ce projet est de cibler les cadres et experts qualifiés de l’administration, mais également les  personnes issues du secteur privé et de la société civile, également selon le critère de la qualification. L’Académie veille parallèlement au principe d’égalité des chances entre les régions et au respect du genre.

    Les participants sont tenus d’élaborer et de mettre en œuvre un projet de réforme concret et réaliste, devant aboutir à un changement durable et efficient au sein de l’administration tunisienne qui soit perceptible pour le citoyen. 

    Cette année, 26 participants, ayant présenté un projet de changement portant sur «la gouvernance des projets publics», se sont vu remettre leur certificat d’«agents de changement» par l’Académie Internationale de la Bonne Gouvernance. 

  8. 8
    Réunion périodique du Conseil scientifique de l'Académie internationale de la bonne gouvernance

    Le conseil scientifique de l'Académie internationale de la bonne gouvernance s'est réuni mercredi 1er novembre 2017, en session ordinaire au siège de l'Ecole Nationale d'Administration avec la présence de ses membres représentants des ministères, de l'Assemblée des Représentants du peuple, des organes constitutionnels, des organisations nationales, de la société civile, et de la GIZ partenaire technique et financier du projet de mise en place de l’Académie.

    À l’effet de débattre notamment sur les questions relatives à l'examen de l'avancement de la mise en œuvre de ses résolutions adoptées antérieurement, et des dispositions organisationnelles et pédagogiques prises pour assurer le bon démarrage de la nouvelle session de formation pour l’année académique (2017/2018).

    Il est à signaler que la troisième session de formation a pour thème "la bonne gouvernance et l’implication des parties prenantes" et réunira des participants de l'administration publique, de la société civile et du secteur privé

    Le Conseil a également été informé sur les activités organisées par l'Académie aux niveaux central et régional notamment du nouveau format des séminaires régionaux ainsi que sur l'état d'avancement des programmes de formation en cours, avant de discuter d'un certain nombre de questions inscrites à l'ordre du jour, qui contribuent au développement de l'activité de l'Académie et au renforcement de son rayonnement. 

  9. 9
    Démarrage de la formation régionale de moyenne durée

    Dans le cadre de ses activités régionales, la série des formations régionales à court terme avec son nouveau format a démarré au gouvernorat de Béja le 10 et le 11 novembre 2017. Cette expérience pilote ayant pour thème de formation spécifique à ce gouvernorat « la bonne gouvernance pour une meilleure implication des jeunes dans les affaires publiques » s’étalera sur quatre mois à raison de deux jours par mois. Les participants à de cette formation sont issus de l’administration régionale, des représentantsde la société civile et du secteur privé.

  10. 10
    Démarrage des travaux de la troisième session de formation de l’Académie Internationale de la Bonne Gouvernance portant sur "la bonne gouvernance et l’implication des parties prenantes" - année académique 2017-2018

    Les travaux de la troisième session de formation de l’Académie Internationale de la Bonne Gouvernance sise à l’Ecole Nationale d’Administrationavec l’appui de la coopération Allemande au développement GIZ ont démarré jeudi 16 novembre 2017 sous la présidence de M.AbdellatifHamam Directeur de l’Ecole Nationale d’Administration.

    27 participants relevant des administrations publiques, du secteur privé et de la société civile bénéficieront de cette session de formation portant sur le thème de la bonne gouvernance et l’implication des parties prenantes.

    La session de formation s’étalera sur huit mois (novembre 2017 jusqu’à juin2018) et comprendra principalement des conférences, des séminaires, des ateliers de travail, des visites de terrain et des missions d’études à l’étranger qui seront assurés par des experts nationaux et internationaux et des compétences du secteur public et privé ainsi que des représentants de la société civile.

    La session de formation sera couronnée par l’élaboration d’un rapport de synthèse comportant des propositions et des recommandations d’ordre pratique relatives au thème de la bonne gouvernance et implication des parties prenantes.

  11. 11
    Démarrage d’une session de formation au profit des membres du comité scientifique de l’Académie Internationale de la Bonne Gouvernance portant sur la communication et le leadership

    La session de formation destinée aux membres du comité scientifique de l’Académie Internationale de la Bonne Gouvernance a démarré mercredi 29 novembre 2017 au grand hôtel de Tunis.

    La session de formation qui a duré deux jours avait pour objectif de renforcer les compétences théoriques et pratiques des membres du comité scientifique ainsi que de leurs dispenser des meilleures techniques pédagogiques en termes de formation à l’échelle internationale et de bénéficier des expertises adoptées en matière de communication et de leadership.

    La session de formation est assurée par un expert international expérimenté en matière de communication et de leadership contracté dans le cadre de la coopération Allemande au développement GIZ.

  12. 12
    Démarrage de la session de formation des formateurs au profit des chefs des cellules de bonne gouvernance à l’Académie Internationale de la Bonne Gouvernance Du 04 au 08 décembre 2017

    La session de formation des formateurs au profit des chefs des cellules de bonne gouvernance organisée par l’Académie Internationale de la Bonne Gouvernance avec l’appui de la coopération Allemande au développement GIZ et la coordination des services chargés de la gouvernance à la Présidence du Gouvernement a démarré le lundi 04dècembre2017

    14 participants relevant des administrations publiques centrales, régionales et locales, ont  bénéficié durant les cinq jours de cette session d’une formation de de qualité assurés par des experts nationaux et internationaux de renommé.

    La session a pour objectifs le perfectionnement des compétences des formateurs ayant déjà une expérience avérée en formation d'une part et la dispense des meilleures techniques pédagogiques en termes de formation d'autre part.

Switch The Language

    L’Ecole Nationale d’Administration est un établissement public à caractère administratif placé sous la tutelle de la Présidence du Gouvernement et dont le budget est rattaché pour ordre au budget de l’Etat.

    ADDRESSE

    24, Avenue Docteur Calmette
    Mutuelleville 1082 Tunis - Tunisie

    TÉLÉPHONE

    (+216) 71 848 300 / 71 848 435

    EMAIL

    info@ena.tn